seche-linge

Comment choisir son sèche-linge ?

LES TYPES DE SÈCHE-LINGE

 

Selon la configuration de votre maison, le système d’évacuation va conditionner votre choix. Certains sèche-linge proposent une évacuation vers l’extérieur via une gaine de ventilation, les autres modèles fonctionnent sans évacuation extérieure.

Le sèche-linge à évacuation

Le sèche-linge à évacuation demande une installation particulière dans la maison. En effet, il fonctionne à l’aide d’une gaine de ventilation qui véhicule l’air chaud et humide de l’appareil directement à l’extérieur de l’habitat. Si vous optez pour un sèche-linge à évacuation, il est donc nécessaire de réaliser un trou dans un des murs de votre maison pour installer la gaine de sortie. Vous pouvez ainsi positionner l’appareil électroménager dans votre garage ou votre buanderie, pour que le système d’évacuation passe inaperçu.

 

Il existe 4 types de sèche-linge.

 

Le sèche-linge à condensation

Contrairement au sèche-linge à évacuation, le sèche-linge à condensation ne demande aucune installation spécifique dans votre maison ! Pour le mettre en marche, il vous suffit de le positionner à proximité d’une prise de courant afin de le brancher. Le linge est ensuite séché à l’aide d’une résistance et l’humidité est récupérée dans un réservoir prévu à cet effet et qu’il faut vider régulièrement. Pour cela, le sèche-linge à condensation est équipé d’un petit voyant qui avertit lorsque le réservoir est plein.

 

LES CRITÈRES DE CHOIX

 

Pour trouver le sèche-linge qui répond à vos besoins, vous devrez attentif à ces six caractéristiques.

1/ La capacité du tambour

La capacité du tambour est un critère de choix important puisqu’il détermine la quantité de linge humide que le sèche-linge est capable d’accueillir. Il est donc judicieux de choisir sa taille en fonction de celle de votre machine à laver pour pouvoir transférer votre linge humide directement dans votre machine. Sur le marché, la capacité du tambour varie entre 6 et 11 kg. Si vous vivez seul.e ou en couple, un tambour de 6 à 7 kg suffit, en revanche, il faudra se tourner vers une capacité de 8 à 9 kg si votre foyer compte trois personnes. Les tambours de 10 à 11 kg sont, quant à eux, dédiés aux familles de 4 à 5 personnes.

2/ L’ouverture frontale ou top

Deux ouvertures sont possibles sur les sèche-linge :

  • La plus courante est l’ouverture dite frontale, représentée par un hublot. Celle-ci vous permet de profiter de la partie supérieure de l’appareil en guise de plan de travail ou bien de superposer l’appareil avec votre machine à laver pour gagner de la place.
  • L’ouverture top qualifie les sèche-linge qui s’ouvrent par le haut. Avec une largeur située entre 40 et 45 cm et son ouverture par le dessus, ce type d’appareil est pratique à utiliser car il vous permet de charger votre linge sans devoir vous baisser.

3/ Le niveau sonore

Vous ne possédez pas de buanderie et vous êtes ainsi contraint.e d’installer votre sèche-linge proche d’une pièce de vie ou de la chambre de vos enfants ? Le niveau sonore est un critère à prendre en compte lors de vos recherches. Sur le marché, les sèche-linge produisent en moyenne 65 à 70 dB mais il existe des modèles « silencieux » qui limitent les nuisances sonores à 63-64 dB. Vous pourrez ainsi faire sécher votre linge la journée ou la nuit, sans être gêné.e par le bruit.

4/ La programmation

Deux types de programmations existent sur les sèche-linge :

  • La programmation mécanique : vous devez régler manuellement le temps de séchage. Pour cela, il vous suffit d’utiliser les commandes présentes sur l’appareil pour sélectionner la durée souhaitée.
  • La programmation électronique : renseignez simplement la nature du textile et le sèche-linge adapte automatiquement le temps et le niveau de séchage.

5/ La consommation énergétique

La consommation énergétique est présente sur l’étiquette énergie de tous les sèche-linge. Une échelle de couleur de A à D est présente pour vous indiquer le niveau de consommation de l’appareil. Pour un sèche-linge peu énergivore, orientez-vous vers un appareil de classe A ou B. Vous pouvez également introduire des gestes écocitoyens dans votre quotidien comme, par exemple, remplir l’appareil sans le surcharger ou utiliser un lave-linge à fort essorage pour que le séchage soit plus rapide. Cela permet de diminuer davantage votre consommation énergétique.

Le sèche-linge avec pompe à chaleur : le champion des économies !

Le sèche-linge avec pompe à chaleur fonctionne non pas avec une résistance, mais en utilisant l’air ambiant pour sécher le linge et transformer la vapeur en eau. Le sèche-linge avec pompe à chaleur vous permet de réaliser jusqu’à 60 % d’économies sur votre facture d’électricité. Autre avantage : l’appareil est capable de sécher votre linge à basse température, ce qui préserve les textiles, même les plus fragiles.

Pour en savoir plus, retrouvez notre article dédié à la différence entre sèche-linge à condensation ou à pompe à chaleur.

6/ L’entretien

L’entretien est important pour assurer le bon fonctionnement de votre sèche-linge. Il est par exemple nécessaire de retirer manuellement tous les résidus présents sur le filtre pour garantir un séchage optimal.

Cette opération est à réaliser au minimum une fois par mois et ne vous prendra que quelques secondes. Avec un sèche-linge à condensation, vous devez également entretenir le bac à eau : en plus de le vider, il est recommandé de le nettoyer avec du détergent pour qu’aucun résidu et poussière n’affecte votre sèche-linge.

 
Older

Comment nettoyer votre réfrigérateur

Newer

Comment nettoyer votre lave-linge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
Catégories de produits
Suivre:
Accueil
Boutique
Panier
Chercher